• Mot de la rectrice

    Lors de mon allocution inaugurale de janvier 2018, j’ai présenté à la communauté universitaire les 10 actions prioritaires que j’entends réaliser au cours des 100 premiers jours de mon mandat. L’une de ces actions concerne la transparence des budgets et des états financiers de l’Université.

    Ce site web figure parmi les moyens retenus pour concrétiser ma volonté de transparence. En effet, des documents pertinents, foire aux questions et autres informations y sont déposés afin de présenter un portrait à jour de la situation financière de l’Université et de favoriser une meilleure compréhension des enjeux complexes liés aux défis budgétaires.

    Vous trouverez également dans ce site évolutif, sous la rubrique Questions et commentaires, une adresse de courriel spécifique qui vous permettra de poser des questions et de soumettre des suggestions à la Direction. Ne soyez pas timides. Il n’y a pas de questions inopportunes. Les réponses aux principales interrogations soulevées par la communauté sur le dossier du financement seront accessibles dans la Foire aux questions.

    Par ailleurs, j’annonce la création de deux tables de concertation en lien avec les préoccupations exprimées par la communauté : la première concerne l’amélioration des processus budgétaires; la seconde traite des modes d’allocation des ressources. Ces tables, pilotées par les Services financiers, seront formées de membres de la communauté, réunis en vue de réfléchir à une problématique particulière, d’analyser les améliorations possibles et de soumettre des recommandations.

    Au-delà de l’objectif central de transparence, la question même du financement de notre université est de toute première importance. Je continuerai d’y consacrer temps et énergie, en collaboration avec mes collègues de la Direction, nos partenaires des Services financiers et l’ensemble de la communauté. L’UQAM doit pouvoir compter sur les ressources budgétaires dont elle a besoin pour réaliser ses ambitions qui sont, fort légitimement d’ailleurs, larges et affirmées.

    Magda Fusaro